LEAD 2-La Hongrie bloque l'accès aux migrants venant de Serbie

lundi 14 septembre 2015 20h14
 

(Avec nouvelles déclarations d'Orban, précisions)

par Ivana Sekularac et Krisztina Than

FRONTIÈRE SERBO-HONGROISE, 14 septembre (Reuters) - La Hongrie a fermé lundi l'un des principaux points de passage utilisés par les migrants pour passer de Serbie en territoire hongrois, à quelques heures de l'entrée en vigueur de nouvelles règles restreignant le franchissement de sa frontière.

Plusieurs dizaines de policiers casqués, certains à cheval, ont pris position pour barrer cette voie ferrée empruntée depuis des semaines par les migrants, principalement des réfugiés syriens, cherchant à entrer dans l'Union européenne.

Ces derniers ont été redirigés un kilomètre plus loin vers un point de passage officiel, où des centaines d'entre eux ont commencé à faire la queue. Quelques-uns ont été autorisés par la police à entrer en Hongrie par petits groupes.

Le Premier ministre Viktor Orban a averti que de nombreuses demandes d'asile seraient rejetées quand les nouvelles règles sur l'immigration, votées en urgence il y a dix jours, prendront effet à partir de lundi minuit.

"Nous demanderons aux réfugiés s'ils ont déposé une demande d'asile en Serbie", a-t-il déclaré dans une interview à la chaîne privée TV2 qui en a diffusé des extraits sur son site internet. "S'ils ne l'ont pas fait, étant donné que le gouvernement hongrois considère la Serbie comme un pays sûr, nous rejetterons leurs demandes."

Ceux dont la demande d'asile aura été acceptée seront transférés par autocar dans des centres d'accueil répartis sur le territoire. Ceux qui refuseront de coopérer seront retenus à la frontière. Ceux qui rentreront illégalement seront passibles de prison, prévoit la nouvelle législation.

Prié de dire s'il craignait des incidents à la frontière sud après la fermeture, le chef du Fidesz (droite) a répondu: "On ne sait pas ce qui va se produire. Nous sommes préparés pour des situations à la fois simples et compliquées."   Suite...