BOURSE-Goldman Sachs recommande de vendre Gemalto, qui recule

lundi 14 septembre 2015 12h02
 

PARIS, 14 septembre (Reuters) - L'action Gemalto se négocie en nette baisse lundi matin à la Bourse de Paris, pénalisée par une note de Goldman Sachs qui a abaissé sa recommandation sur la valeur de "neutre" à "vendre", avec un objectif de cours ramené de 84 à 56 euros.

Le broker, dans une note, abaisse ses estimations de résultat des activités opérationnelles du groupe sur la période 2015-2017 de 9% à 13%, sur fond de dégradation de plusieurs segments d'activité du spécialiste français de la sécurité numérique.

Goldman Sachs note que les tendances récentes ont déçu, particulièrement dans la branche Mobile, et observe des éléments négatifs dans les Transactions sécurisées et la Sécurité, même s'il continue de voir des moteurs solides dans le déploiement aux Etats-Unis des cartes EMV (norme de sécurité pour les cartes de débit ou de crédit à puce, NDLR) et la division Machine-to-Machine.

Goldman Sachs rappelle que Gemalto a sous-performé le secteur européen des technologiques après la publication de ses résultats semestriels fin août mais pense que les objectifs de la société et le consensus sont trop élevés pour cette année et sur la durée du plan de Gemalto à horizon 2017.

A 11h50, le titre recule de 3,44% à 57,3 euros, signant la deuxième plus forte baisse de l'indice SBF 120, qui avance pour sa part de 0,12%.

Gemalto a fait état au premier semestre d'une marge brute en dessous des attentes (38,3% contre 39,6% attendus), sous le coup de la baisse des ventes des produits et services liés aux paiements mobiles aux Etats-Unis. (Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)