Wall Street suspendue à la réunion monétaire de la Fed

dimanche 13 septembre 2015 17h16
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK, 13 septembre (Reuters) - En mode de correction depuis plusieurs semaines, la Bourse américaine risque de ne pas réagir beaucoup à la décision monétaire de la Réserve fédérale attendue jeudi, même si la banque centrale relève ses taux directeurs pour la première fois depuis 2006.

Les économistes restent partagés sur l'issue de la réunion monétaire de mercredi et jeudi, selon une enquête Reuters qui chiffre à 50% la probabilité d'un tour de vis. Au début de l'été, une hausse de taux d'un quart de point à la réunion de septembre semblait acquise mais le regain de volatilité due aux turbulences sur les marchés chinois a remis ce scénario en cause.

Janet Yellen, la présidente de la Fed, ne s'est pas exprimée depuis juillet mais avait entretenu le flou les mois précédents, affirmant que la banque centrale se fierait aux indicateurs économiques et laissant clairement entendre que le cycle de resserrement monétaire commencerait avant la fin de l'année si, comme elle s'y attend, l'état de l'économie le justifie.

La politique monétaire ultra-accommodante de la Fed a entraîné un afflux massif de liquidités sur le marché boursier, permettant à l'indice Standard & Poor's de plus que tripler entre le début 2009 et son record du mois de mai dernier à 2.134,72 points.

L'indice phare des gérants américains est nettement retombé depuis, clôturant vendredi à 1.961,05 points après avoir toutefois repris 2,1% sur la semaine, sa meilleure performance hebdomadaire depuis la mi-juillet.

FENÊTRE DE TIR

Pour les uns, une hausse des taux de la Fed risquerait de stopper brutalement la reprise économique et déstabiliserait encore plus le marché déjà fragilisé par les inquiétudes sur la croissance chinoise et la dévaluation du yuan en août.   Suite...