GRAPHES-L'embarras de la Fed

vendredi 11 septembre 2015 18h04
 

* Le taux de chômage proche de la cible de long terme

* Les conditions d'emploi compatibles avec des hausses salariales: bit.ly/1M1QFz6

* Faiblesse persistante de l'inflation : bit.ly/1K26ftW

* Les conditions financières se sont resserrées : bit.ly/1FBTJx0

* Les marchés ont encore repoussé la date attendue du relèvement des taux: bit.ly/1MgIGkB

11 septembre (Reuters) - Le récent accès de volatilité sur les marchés financiers a encore compliqué la donne de la politique monétaire américaine au moment où la trajectoire divergente des deux objectifs assignés à la Réserve fédérale, le plein emploi et une inflation maîtrisée, représentait déjà pour elle un sérieux défi.

Les dernières déclarations des membres du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), qui se réunira les 16 et 17 septembre, signalent une plus grande prudence sur le calendrier d'une hausse des taux des directeurs, sans exclure qu'elle puisse intervenir la semaine prochaine, une incertitude qui contribue elle-même à alimenter la volatilité des marchés.

Le taux de chômage est en net repli et s'inscrit désormais dans la cible de long terme de la Fed, à savoir une fourchette de 5% à 5,2%, même si son recul s'explique en partie par des sorties massives de la population active.

Le recul du chômage n'a certes pas encore entraîné d'augmentation des pressions salariales mais l'indice des conditions du marché du travail est désormais proche du niveau à partir duquel les salaires avaient de nouveau accéléré lors du précédent cycle.   Suite...