11 septembre 2015 / 10:04 / il y a 2 ans

LEAD 2-Des millions de Syriens pourraient se réfugier en Europe-Unicef

* Plus de 430.000 migrants ont franchi la Méditerranée depuis le début de l'année

* Le HCR salue le plan Juncker de répartir 160.000 personnes en Europe

* Il prône sa mise en oeuvre immédiate (Actualisé avec OIM)

GENEVE, 11 septembre (Reuters) - Plusieurs millions de réfugiés syriens pourraient tenter de trouver l'asile en Europe s'il n'est pas mis fin à la guerre en Syrie, a estimé vendredi le directeur régional de l'Unicef pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.

"Il pourrait y avoir des millions et des millions de réfugiés supplémentaires quittant la Syrie pour rejoindre l'UE voire aller au-delà", a dit Peter Salama.

Sans compter les déplacements de population à l'intérieur des frontières, plus de 4 millions de Syriens, sur une population initiale de 22 millions d'habitants, se sont réfugiés hors de Syrie, principalement en Turquie et au Liban depuis le début de la crise syrienne, en mars 2011, qui s'est muée en guerre civile.

Plusieurs centaines de milliers ont poursuivi leur exode vers l'Europe à un rythme inédit depuis la Deuxième Guerre mondiale.

D'après des données publiées vendredi par l'Organisation internationale des migrations (OIM), 432.761 migrants et réfugiés ont traversé la mer Méditerranée en direction de l'Europe depuis le début de l'année, soit plus du double des chiffres enregistrés sur l'ensemble de l'année 2014. Ils avaient alors été 197.940.

Dans le détail, la Grèce avec 309.356 arrivées et l'Italie avec 121.139 arrivées sont les deux principaux pays d'entrée sur le sol européen.

La Hongrie estime par ailleurs à plus de 170.000 les arrivées depuis le début de l'année, dont un grand nombre ont traversé la Grèce, la Macédoine et la Serbie avant d'entrer sur son territoire.

De son côté, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), qui estime que 850.000 personnes seront arrivées en Europe sur les années 2015 et 2016, a salué les propositions du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, visant à répartir au moyen de quotas les dizaines de milliers de réfugiés arrivés ces derniers mois en Italie, en Grèce et en Hongrie.

"Nos premières estimations montrent des besoins supérieurs mais la priorité doit maintenant être de s'assurer que tous les Etats membres participent à cette initiative et qu'elle est mise en oeuvre immédiatement", a souligné le HCR, qui prône aussi la création immédiate de centres d'accueil de taille suffisante en Italie, en Grèce et en Hongrie.

Un porte-parole du HCR a annoncé que l'agence onusienne allait envoyer des structures préfabriquées pour loger 300 familles en Hongrie avec l'accord des autorités de Budapest. (voir )

Une aide humanitaire d'urgence pour 95.000 personnes va également être envoyée dans les pays de la région, Hongrie, Serbie, Macédoine et Grèce, a ajouté le porte-parole.

LIEN

Pour retrouver LE POINT sur la crise des réfugiés:

Tom Miles et Stephanie Nebehay; Pierre Sérisier et Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below