Des troupes camerounaises de maintien de la paix exigent d'être payées

jeudi 10 septembre 2015 02h27
 

YAOUNDE, 10 septembre (Reuters) - Environ 200 soldats camerounais ont manifesté dans les rues de la capitale du pays mercredi afin d'exiger le paiement de huit mois de solde liés à leur participation à une mission de maintien de la paix des Nations Unies en République centrafricaine.

C'est la première que les soldats, qui font partie du contingent camerounais fort de 1.260 hommes au sein de la Minusca, manifestent et le gouvernement a déployé des troupes fortement armées pour bloquer les rues et entraver leur progression.

Le président du pays, Paul Biya, a dit aux troupes que des arriérés représentant six milliards de francs CFA (neuf millions d'euros) seraient versés jeudi, a déclaré Issa Tchiroma Bakary, ministre des Communications, lors d'une conférence de presse.

L'argent des salaires est normalement fourni par les Nations Unies et l'Union africaine. (Sylvain Andzongo, Benoît Van Overstraeten pour le service français)