LEAD 1-Apple dévoile de nouveaux produits, sans vraiment surprendre

mercredi 9 septembre 2015 23h09
 

(Actualisé avec fin de la présentation, commentaires, cours de Bourse)

par Julia Love

SAN FRANCISCO, 9 septembre (Reuters) - Apple a dévoilé mercredi une série de nouveaux produits incluant un boîtier multimédia Apple TV repensé et de nouveaux modèles de son produit phare, l'iPhone, dotés de technologies novatrices mais qui semblent avoir laissé sur leur faim commentateurs et investisseurs.

L'iPhone 6S et l'iPhone 6S Plus, les deux dernières versions en date du "smartphone" qui génère à lui seul les deux tiers du chiffre d'affaires du groupe, sont de la même taille que les versions précédentes mais sont équipés d'un appareil photo de définition accrue, de puces plus rapides et de la technologie "3D Touch", qui tient compte de la pression plus ou moins forte exercée par le doigt sur l'écran tactile.

Tim Cook, le PDG du groupe, a également fait monter sur scène des représentants de plusieurs grands noms des services informatiques aux entreprises, comme Microsoft, Adobe Systems ou IBM, pour présenter l'"iPad Pro", une tablette dotée d'un écran de 12,9 pouces (32,77 cm) de diagonale dont le prix de départ devrait être de 799 dollars.

Mais c'est le nouveau boîtier Apple TV qui a d'abord retenu l'attention. Ce produit, qui n'a jamais jusqu'à présent été au coeur de la stratégie d'Apple, disposera désormais de son propre magasin d'applications et pourra obéir à la voix grâce à l'intégration de l'assistant numérique Siri déjà présent sur l'iPhone. Les développeurs pourront en outre créer des applications dédiées, y compris des jeux vidéo.

Il n'intègre en revanche toujours pas un accès à des contenus originaux, en dépit des efforts d'Apple pour conclure des accords avec des producteurs de programmes.

Apple arrive tardivement sur le marché des contenus en "streaming" pour la télévision. Près de 20% des foyers américains équipés en haut débit utilisent déjà au moins un lecteur en streaming, comme le Chromecast de Google ou le Fire TV d'Amazon, selon le cabinet d'étude Parks Associates.

Et pour Kevin Landis, gérant de portefeuille de Firsthand Technology Opportunities, même si le nouvel Apple TV est séduisant, "les chiffres sont si petits que ce n'est pas cela qui va faire bouger le curseur; l'iPhone représente un tel chiffre d'affaires aujourd'hui".   Suite...