Echec pour un traitement pulmonaire de GlaxoSmithKline

mercredi 9 septembre 2015 00h38
 

8 septembre (Reuters) - Le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline et son partenaire Theravance ont annoncé mardi l'échec de leur traitement par inhalation Breo à prolonger la durée de vie des patients souffrant d'une maladie respiratoire chronique à l'origine de nombreux décès à travers le monde.

L'action Theravance a plongé de 14% à la Bourse de New York à l'annonce de l'échec de cet essai clinique sur 16.500 personnes.

L'action cotée à New York de Glaxo, un laboratoire nettement plus grand, a en revanche pris 2,2%, soit toutefois un peu moins que les grands indices de Wall Street.

Les investisseurs espéraient qu'une réussite lors de ces vastes essais cliniques permettrait de gonfler de manière importante les ventes de ce traitement.

Ce médicament a été approuvé en 2013 pour traiter la broncho-pneumopathie chronique obstructive, souvent appelée la toux des fumeurs.

Si les essais cliniques avaient été concluants, le Breo serait devenu le premier traitement à permettre un allongement de la durée de vie des personnes atteintes de cette maladie. (Ransdell Pierson; Bertrand Boucey pour le service français)