Alcatel-Le HCGE contesterait les rémunérations de Combes-Presse

lundi 7 septembre 2015 21h34
 

PARIS, 7 septembre (Reuters) - Le Haut Comité de gouvernement d'entreprise contesterait l'attribution à l'ancien patron d'Alcatel-Lucent, Michel Combes, d'une indemnité de non-concurrence et d'une partie de ses actions de performance, rapporte lundi le Figaro.

Le HCGE a annoncé lundi avoir transmis à Alcatel ses recommandations au sujet des rémunérations exceptionnelles attribuées à son ancien directeur général. Dans un communiqué, il demande au conseil d'administration de l'équipementier télécoms français de lui communiquer rapidement "les suites qu'il entend donner" à ces recommandations, dont il ne précise pas le contenu.

Selon les informations du Figaro, le comité contesterait l'attribution d'une indemnité de non-concurrence, alors même que Michel Combes était en passe de rejoindre SFR-Numericable.

Le quotidien ajoute que l'attribution d'une partie des actions de performance constitue également un point litigieux, et que pour calmer le jeu, le HCGE suggère une voie médiane, à savoir que Michel Combes renonce en partie à ses rémunérations exceptionnelles.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès d'un porte-parole d'Alcatel sur ces informations.

Dans un bref communiqué, le groupe a confirmé lundi soir avoir reçu les recommandations du HCGE et indiqué que son conseil d'administration les examinerait attentivement. Celui-ci se réunira en temps utile pour prendre une décision "sur la base de cet avis et de l'intérêt de l'entreprise et de ses actionnaires français et internationaux", a ajouté Alcatel.

Interrogé sur le contenu des recommandations du comité et sur le calendrier envisagé pour le conseil d'administration, un porte-parole d'Alcatel a refusé de faire un commentaire. (Gilles Guillaume, édité par Patrick Vignal)