Altice Media pourrait supprimer 150 emplois à L'Express-Roularta

lundi 7 septembre 2015 19h00
 

par Joseph Sotinel

PARIS, 7 septembre (Reuters) - Altice Media étudie un plan social qui concernerait 150 emplois au sein de l'ex-groupe L'Express-Roularta racheté en début d'année, a déclaré lundi une source proche du dossier, confirmant une information de La Correspondance de la presse.

Ce plan devrait principalement viser des postes administratifs et s'ajouterait au départ volontaire de 115 journalistes, déjà acté dans le cadre de la clause de cession du groupe, a ajouté cette source.

"Quelques cartes de presse pourraient être concernées", a-t-elle cependant indiqué, expliquant que "la situation trouvée par AMG (Altice Media Group) après le rachat, en termes de ventes comme en termes de finance, était encore plus dégradée que prévu".

L'Express-Roularta a été racheté au groupe belge Roularta par AMG et comptait alors 700 salariés. La quinzaine de publications du groupe, parmi lesquelles L'Express, L'Expansion et L'Etudiant, ont ainsi rejoint Libération et la chaîne israélienne i24news, déjà contrôlés par le groupe de médias.

AMG n'a pas souhaité faire de commentaire. Dans un communiqué, il a cependant fait savoir que des décisions opérationnelles seraient annoncées aux salariés et à leurs instances représentatives d'ici la fin septembre.

Le groupe de médias est contrôlé par Patrick Drahi mais sans lien formel avec Altice, la holding de l'homme d'affaires.

Un nouvel organigramme a par ailleurs été annoncé lundi au sein de l'ex-groupe L'Express-Roularta, désormais dénommé Groupe Altice Média (GAM): Marc Laufer, déjà directeur général d'AMG, en devient le PDG et Bernard Mourad, président d'AMG, rejoint son conseil d'administration.

Cette nouvelle structure pourrait être temporaire puisque Patrick Drahi est en train de créer une branche médias pour Altice. Sa mise en place a été confiée à Alain Weill, principal actionnaire de NextRadioTV, avec lequel il a conclu cet été un "partenariat stratégique" qui lui permettra de prendre à terme le contrôle du groupe propriétaire de BFM TV, BFM Business et RMC mais également du site 01Net.

Matthieu Scherrer, rédacteur en chef de 01Net, a été nommé conseiller auprès de Christophe Barbier, qui reste quant à lui directeur général des rédactions et directeur de la rédaction de L'Express. (Edité par Dominique Rodriguez)