September 4, 2015 / 6:45 AM / 2 years ago

LEAD 1-La Bourse de Tokyo finit en baisse de 2,15%, à un creux de 7 mois

3 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec précisions)

TOKYO, 4 septembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini vendredi en baisse de 2,15%, à son plus bas niveau en près de sept mois, marquée par un fort courant de ventes de contrats futures dans un marché prudent avant les chiffres américains de l'emploi.

Avec la fermeture des marchés chinois, jeudi et vendredi, en raison des commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Asie, l'attention est focalisée sur les créations d'emplois en août aux Etats-Unis, attendues au nombre de 220.000 contre 215.000 en juillet, selon le consensus Reuters.

L'indice Nikkei a perdu 390,23 points à 17.792,16, son plus bas depuis le 10 février, et l'indice Topix, plus large, a cédé 30,45 points (-2,06%) à 1.444,53 points.

Le marché japonais repart franchement à la baisse après avoir tenté un timide rebond la veille, au sortir de trois séances de repli qui ont fait perdre 5,4% en tout à l'indice Nikkei.

Sur la semaine, l'indice a chuté de 7%, plus forte baisse hebdomadaire depuis avril 2014, et le Topix a perdu 6,79%, dans un climat d'inquiétudes face au ralentissement de la croissance en Chine et de son impact potentiel sur le reste du monde.

Le rebond du yen face au dollar et à l'euro a déclenché un courant de ventes sur les futures, rapportent des intervenants.

"Je crois que la tendance à moyen et long terme sur les actions au Japon s'est déjà orientée à la baisse et nous constatons que beaucoup d'investisseurs internationaux réduisent leur exposition aux actions japonaises", dit Makoto Kikuchi de Myojo Asset Management.

"Les investisseurs étrangers vendent des futures en vue d'alléger leurs portefeuilles d'actions sur le marché au comptant et de changer radicalement leur allocation d'actifs."

Les ventes de contrats futures ont pesé sur de gros titres de l'indice comme Fast Retailing et SoftBank, qui ont perdu respectivement 2,78% et 4,06%.

Les banques ont également perdu du terrain avec une baisse de 3,06% pour Mitsubishi UFJ Financial et de 3,55% pour Sumitomo Mitsui Financial Group.

Le dollar est tombé à 119,10 yens en séance, son plus bas niveau depuis le 26 août, avant de se reprendre légèrement, à 119,31 yens au moment de la clôture. (Ayai Tomisawa et Joshua Hunt; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below