Trop tôt pour que la BCE achète de la dette grecque, dit Draghi

jeudi 3 septembre 2015 15h23
 

FRANCFORT, 3 septembre (Reuters) - Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a déclaré jeudi qu'un délai supplémentaire était nécessaire avant que la Grèce soit éligible aux achats d'obligations réalisés par la BCE dans le cadre de son programme d'assouplissement quantitatif.

"Les achats d'obligations ne peuvent pas avoir lieu alors qu'une revue est en cours", a-t-il expliqué en référence à l'examen par les créanciers d'Athènes des conditions de mise en oeuvre du plan d'aide conclu en juillet.

Mario Draghi a précisé lors d'une conférence de presse que la BCE, pendant les négociations sur la Grèce, s'était opposée à une mise à contribution des clients des banques grecques, une option qu'elle juge contre-productive.

(John O'Donnell; Marc Angrand pour le service français)