LEAD 2-Wall Street voit s'éloigner la hausse des taux et rebondit

mercredi 2 septembre 2015 23h10
 

(Actualisé avec dollar, Treasuries)

* Le Dow gagne 1,82%, le S&P-500 1,83%, le Nasdaq 2,46%

2 septembre (Reuters) - Wall Street a rebondi mercredi, l'annonce de créations d'emplois inférieures aux attentes dans le secteur privé en août aux Etats-Unis ayant conforté l'hypothèse selon laquelle la Réserve fédérale ne relèvera pas ses taux dès ce mois-ci.

L'apaisement sur les marchés chinois a également favorisé le sursaut de la Bourse de New York, qui avait reculé mardi de 3% après la publication d'un nouvel indicateur attestant du ralentissement de la croissance de la deuxième économie du monde.

L'indice Dow Jones a gagné 293,03 points, soit 1,82%, à 16.351,38 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, a progressé de 35,01 points (1,83%) à 1.948,86 points et le Nasdaq Composite a pris 113,87 points (2,46%) à 4.749,98 points.

La Chine, qui a beaucoup pesé sur les marchés mondiaux ces derniers temps, a annoncé un nouveau durcissement des appels de marge sur les dérivés sur indices boursiers et un renforcement des contraintes sur les dérivés sur le change pour tenter de stabiliser ses places financières et de décourager la spéculation à la baisse sur le yuan.

Wall Street a bien réagi en outre à un rapport de la Fed notant à la fois une légère augmentation des salaires aux Etats-Unis et les effets négatifs sur certaines entreprises du ralentissement économique en Chine.

La situation encourageante sur le marché de l'emploi plaide en faveur d'une remontée des taux d'intérêt, toujours possible dès la mi-septembre même si les investisseurs sont de moins en moins nombreux à croire à ce scénario, en raison notamment de l'essoufflement de la croissance chinoise.

Autre élément plaidant contre une hausse imminente des taux, le secteur privé aux Etats-Unis a créé 190.000 emplois en août, selon l'enquête mensuelle du cabinet spécialisé ADP publiée mercredi, soit un peu moins que prévu.   Suite...