Rebekah Brooks de retour chez Murdoch

mercredi 2 septembre 2015 18h05
 

LONDRES, 2 septembre (Reuters) - Rebekah Brooks, contrainte en 2011 de quitter la direction des journaux britanniques du groupe News Corp de Rupert Murdoch en plein scandale d'écoutes téléphoniques illégales, retrouvera ses fonctions lundi prochain, un peu plus d'un an après avoir été acquittée par la justice.

"Je suis ravie de revenir à News UK", a-t-elle dit mercredi. "C'est un privilège d'être de retour parmi les journalistes et les cadres les plus talentueux du secteur."

Son retour à la tête du Sun et du Times of London clôt de longues années de scandale et de procédures.

Brooks, protégée de Murdoch, avait dû quitter News Corp en juillet 2011 face au tollé suscité par la révélation de la mise sur écoutes de milliers de lignes téléphoniques pour le compte du tabloïd aujourd'hui défunt News of The World.

L'enquête publique avait aussi mis en lumière les relations d'étroite proximité entre des cadres dirigeants de News Corp, des responsables de la classe politique, dont le Premier ministre David Cameron, et des chefs de la police.

Mais en juin 2014, à l'issue d'un procès de huit mois, Rebekah Brooks a été acquittée des accusations portées à son encontre, et notamment d'avoir participé au piratage de lignes téléphoniques dans le but de publier des informations exclusives, d'avoir autorisé le versement de commissions occultes à des officiers publics et d'avoir tenté de faire obstacle à l'enquête de la police.

Son retour dans le groupe Murdoch était pressenti depuis la fin de l'hiver dernier. (voir ) (Kate Holton avec Paul Sandle; Henri-Pierre André pour le service français)