Corée du Sud-Plus fort recul des exportations en six ans en août

mardi 1 septembre 2015 12h25
 

SEOUL, 1er septembre (Reuters) - Les exportations de la Corée du Sud ont enregistré en août leur plus fort recul en six ans, affectées par le ralentissement de la demande mondiale, ce qui a incité certaines banques d'investissement à revoir en baisse leurs prévisions de croissance annuelle.

Selon les données publiées mardi par le ministère du Commerce, les exportations ont chuté de 14,7% en rythme annuel le mois dernier, à 39,9 milliards de dollars (34,8 milliards d'euros).

Cette baisse, la plus marquée depuis août 2009, dépasse même les prévisions les plus pessimistes formulées par les économistes interrogés par Reuters, qui tablaient en moyenne sur un recul de 10,0%.

A la suite de la diffusion de ces données, Australia and New Zealand Banking Group a revu en baisse d'un demi-point de pourcentage sa prévision de croissance annuelle. ANZ s'attend désormais à une croissance de 2,2%, ce qui représenterait la progression du produit intérieur brut (PIB) la plus lente depuis 2009.

De son côté, ING a abaissé sa prévision à 2,3%, contre 2,5% précédemment.

La Banque de Corée anticipe une croissance de 2,8% cette année tandis que le ministère des Finances vise un objectif de 3,1%, contre 3,3% en 2014.

Ces chiffres ouvrent la voie à une nouvelle baisse des taux d'intérêt ce mois-ci, alors que le comité de politique monétaire de la banque centrale doit se réunir le 11 septembre.

"De notre point de vue, la politique monétaire de la Banque de Corée est tributaire des indicateurs et nous pensons que l'ampleur de la chute des exportations est suffisante pour justifier une nouvelle baisse de taux en septembre", relève ANZ dans une note aux clients.

Les chiffres publiés par le ministère du Commerce révèlent une chute de 8,8% des exportations vers la Chine le mois dernier en rythme annuel. Cette baisse, la plus forte recensée depuis mai 2014, reflète notamment les conséquences des explosions survenues dans le port chinois de Tianjin.

Les exportations vers les Etats-Unis et l'Europe ont également reculé le mois dernier.

La Corée du Sud est le premier des grands pays exportateurs à publier ses chiffres mensuels sur le commerce extérieur, ce qui fournit une première indication sur l'état de la demande mondiale. (Christine Kim et Yeawon Choi; Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)