** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 28 août 2015 07h58
 

PARIS, 28 août (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient reprendre leur souffle vendredi à l'ouverture après un rebond généralisé des places boursières mondiales portées par le retour de l'appétit pour le risque grâce à de solides indicateurs sur l'économie américaine et l'éloignement de la perspective d'un relèvement des taux directeurs par la Réserve fédérale.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,2% à l'ouverture et le Dax à Francfort 0,1%, comme le FTSE à Londres.

"Les investisseurs devraient continuer de montrer plus d'appétit pour les actifs risqués aujourd'hui, avec la tendance positive des marchés cette nuit", a dit Bernard Aw, stratégiste chez IG. "Mais ils pourraient être réticents à prendre d'importantes positions à la veille du week-end."

La Bourse de Tokyo est en forte hausse, l'indice Nikkei gagnant 2,78% à l'approche de la clôture. Sur l'ensemble de cette semaine, durant laquelle les marchés ont traversé de fortes turbulences liées aux craintes concernant la situation en Chine, le Nikkei enregistre toutefois des pertes.

Les autres places asiatiques rebondissent également avec les Bourses chinoises, l'indice MSCI des places asiatiques hors Japon progressant de 1,13%. L'indice CSI300 des principales entreprises cotées à Shanghai et Shenzhen progresse de 1,39% vers 05h30 GMT et l'indice composite de la Bourse de Shanghai prend de 1,81%.

Wall Street a gagné jeudi plus de 2%, poursuivant son spectaculaire rebond de la veille et laissant espérer que le pire est passé pour les Bourses mondiales après leur lundi noir.

Sur le front des indicateurs, la première estimation de l'inflation pour le mois d'août en Allemagne est attendue à 12h00 GMT.

Les revenus et les dépenses des ménages pour le mois de juillet aux Etats-Unis et l'indice de confiance du Michigan définitif pour le mois d'août donneront dans l'après-midi de nouvelles indications sur la solidité de la reprise américaine au lendemain d'une révision en forte hausse de la croissance au deuxième trimestre.

Les investisseurs seront à l'affût de nouvelles indications à l'occasion de la réunion de Jackson Hole, le rendez-vous annuel des banquiers centraux dans le Wyoming qui s'est ouvert jeudi, même si Janet Yellen, la présidente de la Fed, n'y participe pas cette année.   Suite...