Marchionne pourrait prendre la tête de Ferrari avant l'IPO-sces

jeudi 27 août 2015 16h58
 

MILAN, 27 août (Reuters) - L'administrateur délégué de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ; Sergio Marchionne, pourrait prendre la tête de Ferrari avant même l'introduction en Bourse de la filiale de luxe de son groupe, a-t-on appris jeudi auprès de deux sources.

Déjà président de Ferrari, Marchionne pourrait donc remplacer Amedeo Felisa au poste d'administrateur délégué de la marque au cheval cabré sans attendre l'IPO, qui devrait intervenir après la mi-octobre.

Luca Cordero di Montezemolo, qui a cédé la présidence de Ferrari à Marchionne l'an dernier, a lui même cumulé les deux rôles pendant des années.

FCA a soumis le mois dernier un dossier d'introduction en Bourse de Ferrari auprès des autorités boursières américaines en vue d'une cotation de la marque à New York au cours du dernier trimestre de l'année.

Le constructeur italo-américain entend céder 10% de Ferrari via cette mise sur le marché et répartir le reste de sa participation dans l'entreprise à ses actionnaires.

L'introduction en Bourse de Ferrari doit contribuer au financement du plan stratégique à moyen terme de Fiat Chrysler, qui entend investir 48 milliards d'euros pour augmenter ses ventes de 60%, à sept millions de voitures, d'ici à 2018, l'objectif étant également de quintupler le bénéfice net.

FCA, l'un des constructeurs automobiles les plus endettés du secteur, détient actuellement 90% de Ferrari, les 10% restants étant aux mains de Piero Ferrari, vice-président de l'entreprise et fils du fondateur Enzo, décédé en 1988.

(Stefano Rebaudo; Patrick Vignal pour le service français)