La tempête sur les marchés perturbe les projets de la Fed

lundi 24 août 2015 23h35
 

par Jason Lange et Jonathan Spicer

WASHINGTON/NEW YORK, 24 août (Reuters) - Les turbulences actuelles sur les marchés financiers du monde entier et la crainte de plus en plus nette d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise menacent de perturber le projet de la Réserve fédérale d'entamer le relèvement de ses taux d'intérêt, et la probabilité d'une hausse dès septembre semble de plus en plus faible.

Lundi, Wall Street a perdu plus de 3,5% après un plongeon de près de 9% des Bourses chinoises, qui a provoqué de fortes baisses ailleurs en Asie ainsi qu'en Europe.

Cette tourmente boursière, qui touche aussi les cours des matières premières, a convaincu certains investisseurs que la Fed allait devoir rester l'arme au pied jusqu'à ce qu'un semblant de calme soit revenu sur les marchés.

"Il faudrait être fou pour relever les taux d'intérêt alors que les marchés traversent une telle tempête", estime Martin Barnes, chef économiste de BCA Research à Montréal.

La probabilité estimée par les marchés d'une hausse de taux le mois prochain est désormais de 24%, contre 46% il y a une semaine, selon les données de Tullett Prebon.

Barclays, qui s'attendait auparavant à ce que la Fed passe à l'action dès septembre, estime qu'elle n'en fera rien avant le mois de mars.

Et Rick Rieder, le directeur des investissements de BlackRock, a déclaré à Reuters que même s'il espérait encore une hausse de taux en septembre, la volatilité du marché la rendait difficile.

Les investisseurs ont aussi revu leurs anticipations en matière d'évolution de l'inflation aux Etats-Unis: le principal instrument de mesure de celles-ci, l'écart de rendement entre les Treasuries à 10 ans et les titres indexés sur l'inflation (TIPS) de même échéance, a touché lundi un plus bas de sept mois, suggérant que pour le marché, l'inflation devrait être de 1,5% environ au cours de la décennie à venir, donc inférieure à l'objectif de 2% visé par la Fed.   Suite...