Heineken veut s'assurer le contrôle du premier brasseur indien-sces

lundi 24 août 2015 16h43
 

BOMBAY, 24 août (Reuters) - Heineken veut augmenter sa participation dans le premier brasseur indien United Breweries pour s'en assurer le contrôle et se renforcer sur un marché dont il croit au potentiel, ont dit des sources proches du dossier.

Le brasseur hollandais est déjà le premier actionnaire d'United Breweries, détenteur de la marque Kingfisher, avec une participation de 42,07%. Il envisage de la porter à plus de 50% en rachetant des actions détenues par le magnat indien des alcools et spiritueux très endetté, Vijay Mallya.

L'augmentation par Heineken, le troisième brasseur mondial, de sa participation dans United Breweries devrait se faire par étapes et sur plusieurs années, ont dit deux sources qui ont requis l'anonymat.

Le coût potentiel pour Heineken est difficile à évaluer, l'opération n'en étant qu'à ses débuts. Sur la base du cours actuel d'United Breweries, la participation de 32,6% détenue par Mallya représente 71 milliards de roupies (915 millions d'euros).

Les sources ont dit qu'il était trop tôt pour déterminer si Mallya conserverait une participation minoritaire dans United Breweries, une fois l'opération projetée par Heineken menée à bien.

Une porte-parole de Heineken s'est refusée à tout commentaire. Un porte-parole d'UB Group, la holding de tête de groupe de Mallya, a dit qu'aucune discussion n'avait eu lieu sur une cession d'une participation dans United Breweries.

(Sumeet Chatterjee et Nivedita Bhattacharjee; Marc Joanny pour le service français, édité par Patrick Vignal)