La Bourse de Shanghai en chute libre

lundi 24 août 2015 04h08
 

SHANGHAI, 24 août (Reuters) - Les principaux indices boursiers chinois se sont effondrés lundi matin dans les premiers échanges, les investisseurs regrettant que la Banque centrale de Chine n'ait pris aucune initiative ce week-end.

Shanghai, qui a dévissé de plus de 11% la semaine dernière, a entamé la semaine sur une nouvelle glissade.

Après avoir ouvert en recul de 3,8%, l'indice CSI300 a creusé ses pertes dans les premiers échanges. Vers 02h00 GMT, après une demi-heure de cotation, il cédait 6,86% à 3.343,08 points. L'indice composite SCI dérape lui aussi. En baisse de 5% à l'ouverture, il perdait 6,87% une demi-heure plus tard.

"Le marché est sur une tendance baissière. Il n'y a aucune bonne nouvelle, les actions sont encore chères et il n'y a pas d'argent frais qui arrive", indique Qi Yifeng, analyste chez CEBM.

Les ratés de la croissance chinoise, les turbulences sur ses places financières et la dévaluation du yuan il y a près de deux semaines continuent de perturber les marchés à travers le monde.

Ainsi à Hong Kong, l'indice Hang Seng perd 3,59% lundi matin; le principal indice taiwanais, le TAIEX, plonge de 5,58%.

A Tokyo, première place majeure à ouvrir en Asie, la Bourse a ouvert en baisse de 1,86% et a accentué son recul. Vers 02h00 GMT, l'indice Nikkei perd 2,77%. (voir )

Vendredi, la peur d'une contagion à l'échelle mondiale du ralentissement de la deuxième puissance économique de la planète avait déjà fait vivre à Wall Street sa pire séance depuis près de quatre ans, les trois indices de référence perdant plus de 3%. (voir ) (Pete Sweeney et Samuel Chen; Henri-Pierre André pour le service français)