LEAD 5-La GB rouvre son ambassade à Téhéran, l'Iran fait de même à Londres

dimanche 23 août 2015 19h07
 

(Actualisé avec manifestation §6, réaction Zarif concernant les USA §8)

par Guy Faulconbridge

TEHERAN/LONDRES, 23 août (Reuters) - La Grande-Bretagne a rouvert dimanche matin son ambassade à Téhéran, dans le cadre du réchauffement des relations entre l'Iran et les puissances occidentales après la conclusion, le mois dernier, d'un accord sur le programme nucléaire de la République islamique.

Quelques heures plus tard, l'Iran a rouvert son ambassade à Londres, en présence de son chargé d'affaires et de son vice-ministre des Affaires étrangères iranien Mehdi Danesh Yazdi.

Dans un premier temps, les deux ambassades auront à leur tête des chargés d'affaires, auxquels succéderont des ambassadeurs dans quelques mois, a déclaré le chef de la diplomatie britannique, Philip Hammond.

Celui-ci a assisté à la levée de l'Union Jack dans les jardins de l'ambassade à Téhéran, opulent édifice du XIXe siècle qui avait été mis à sac par des manifestants en novembre 2011. Dans la foulée, Londres avait expulsé les diplomates iraniens en Grande-Bretagne.

"Cette cérémonie marque la fin d'un chapitre dans les relations entre nos deux pays et le début d'un nouveau, qui promet, je le crois, des jours meilleurs", a-t-il déclaré.

Un petit groupe de manifestants, dont des femmes vêtues du tchador, s'est rassemblé dimanche devant les locaux de la mission diplomatique sur les portes de laquelle l'inscription "Mort à l'Angleterre" était encore visible après le saccage d'il y a quatre ans.

Les relations entre Téhéran et les puissances occidentales se sont peu à peu améliorées depuis l'élection du président Hassan Rohani en 2013, mais l'accord de juillet conclu à Vienne avec le groupe P5+1, qui réunit les membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne) et l'Allemagne, a accéléré les choses.   Suite...