La Bourse de Paris-Les valeurs du jour vendredi (clôture)

vendredi 21 août 2015 18h06
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 21 août (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la
Bourse de Paris, qui a encore fini en forte baisse, les
inquiétudes autour de l'économie mondiale, en particulier
chinoise, s'étant encore accentuées après que l'activité
manufacturière en Chine a connu sa plus forte contraction depuis
la crise financière. 
    L'indice CAC 40 a perdu 3,19% à 4.630,99 points,
portant à 6,57% son recul cette semaine, soit sa plus mauvaise
performance hebdomadaire depuis décembre 2014. Depuis le début
du mois, l'indice phare de la place de Paris a perdu 8,89%:
    
    * Toutes les composantes du CAC 40 ont fini en baisse.
    
    * Dans ce contexte de volatilité des marchés et
d'incertitudes concernant la croissance mondiale et des pays
émergents, les valeurs CYCLIQUES ont encore perdu du terrain.
    LAFARGEHOLCIM a cédé 4,64% à 55,91 euros, plus
forte baisse du CAC 40, PSA 4,6% à 15,46 euros et
ARCELORMITTAL 3,99% à 7,37 euros.
    
    * AIRBUS GROUP a abandonné 4,51% à 57,39 euros
alors que l'euro est remonté au-dessus de 1,13 dollar, à
1,1348 dollar vers 17h45, contre un peu plus de 1,10 dollar en
milieu de semaine.
    
    * Les VALEURS FINANCIÈRES n'ont pas été épargnées par la
nervosité et les craintes du marché.
    SOCIETE GENERALE a baissé de 4,26% à 43,54 euros,
BNP PARIBAS de 3,87% à 55,58 euros et AXA de
3,81% à 22,07 euros. Hors CAC, NATIXIS a lâché 5,29% à
5,573 euros.
    
    * INGENICO a reculé de 6,23% à 116,55 euros et 
signé la plus forte baisse de l'indice SBF 120. Morgan
Stanley, qui a abaissé son conseil sur le titre de "surpondérer"
à "pondération en ligne", anticipe un ralentissement de la
croissance des revenus du spécialiste des services de paiement
l'an prochain. 
    
    * RUBIS < RUBF.PA> (-4,39% à 61,19 euros) a poursuivi sa
baisse de la veille (-4,88%), la valeur ayant comblé un "gap"
ouvert le 10 juillet entre 61,52 et 61,99 euros après avoir
enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours, à 64,65 euros.
    
    * MAUREL & PROM (+1,56% à 4,61 euros) a signé la
plus forte des rares hausses de l'indice SBF 120 au
lendemain de l'annonce par le groupe pétrolier de l'ouverture de
puits en Tanzanie.    
        
    * MERCIALYS a avancé de 1,17% à 21,145 euros à la
faveur d'une note de Goldman Sachs dans laquelle le broker a
relevé son conseil sur le groupe immobilier de "neutre" à
"acheter". 
    
    * TRANSGENE a gagné 8,09% à 4,01 euros, plus forte
hausse du CAC Mid & Small, au lendemain d'un bond de
19,68%, après l'annonce par la société biopharmaceutique de la
présentation de données approfondies sur son produit
d'immunothérapie TG4010 à la prochaine conférence mondiale sur
le cancer du poumon. 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par
Dominique Rodriguez)