La Bourse de Paris-Les valeurs du jour jeudi (clôture)

jeudi 20 août 2015 18h00
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 20 août (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la
Bourse de Paris, qui a une nouvelle fois clôturé en net repli,
toujours pénalisée par les inquiétudes autour de la croissance
mondiale sur fond de ralentissement économique dans les pays
dits émergents, Chine en tête.
    L'indice CAC 40 a perdu 2,06% à 4.783,55 points,
portant à 5,88% son recul depuis le début du mois d'août:
    
    * Plusieurs valeurs ont été victimes de la fébrilité du
marché et des ventes auxquelles incitent la nervosité et les
craintes du marché.
    Ce fut le cas des BANQUES, comme NATIXIS qui a
perdu 5,28% à 5,884 euros, plus forte baisse du SBF 120
. CREDIT AGRICOLE a lâché 3,85% à 12,25 euros
et SOCIETE GENERALE 2,82% à 45,475 euros.
    Pour la même raisons, NUMERICABLE-SFR s'est replié
de 4,59% à 45,70 euros dans le sillage de sa maison-mère Altice
 (-5,84%).
    
    * Le secteur AUTOMOBILE européen (-2,27%) a été plus
particulièrement pénalisé par les signes de ralentissement de
l'économie chinoise, premier marché mondial pour les ventes de
voitures.
    RENAULT (-4,67% à 75,18 euros), qui veut supprimer
jusqu'à 3.000 postes en Inde selon le quotidien The Economic
Times of India, a enregistré la plus mauvaise
performance du CAC 40. VALEO a cédé 2,32% à 109,35
euros.
    
    * Le secteur des BIENS DOMESTIQUES ET PERSONNELS 
(-2,69%) a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe,
souffrant lui aussi des signes de ralentissement en Chine. Des
analystes soulignent également la chute des exportations de
montres suisses vers l'Asie. LVMH a abandonné 3,93% à
148,05 euros et L'OREAL a lâché 2,13% à 158,70 euros.
    
    * Plus généralement, les craintes de ralentissement
économique ont encore pesé sur les VALEURS CYCLIQUES.
ALCATEL-LUCENT a baissé de 4% à 3,045 euros, ACCOR
 de 2,41% à 43,405 euros et SAINT-GOBAIN de
2,36% à 40,535 euros.
    
    *  RUBIS < RUBF.PA> (-4,88% à 64 euros) a enfoncé un support
technique et testé un autre seuil graphique important après le
plus haut historique inscrit le mois dernier. 
        
    * De même, EUROFINS SCIENTIFIC (-4,53% à 294,25
euros) a enfoncé un support technique à 295 euros après avoir
buté récemment sur une résistance vers 310 euros.    

    * En revanche, TECHNIP a fini en tête des deux
seules hausses du CAC 40, avec un gain de 1,03% à 46,68 euros.
Un stratégiste estime que les mauvaises nouvelles entourant les
cours du pétrole sont déjà bien intégrées dans les cours
actuelles.
    
    * IPSEN (+2,01% à 62,02 euros) a fini en tête des
quelques progressions du SBF 120 et touché un nouveau
plus haut historique en séance, à 62,42 euros, la valeur étant
toujours portée par le potentiel de croissance des produits
vedettes du laboratoire, Somatuline et Telotristat.
        
    * TRANSGENE s'est envolé de 19,68% à 3,71 euros,
plus forte progression du CAC Mid & Small après
l'annonce par la société biopharmaceutique de la présentation de
données approfondies sur son produit d'immunothérapie TG4010 à
la prochaine conférence mondiale sur le cancer du poumon.
 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par Cyril
Altmeyer)