Le gouvernement néerlandais soutient le plan d'aide à la Grèce

mercredi 19 août 2015 18h07
 

AMSTERDAM, 19 août (Reuters) - Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a annoncé mercredi que son gouvernement soutiendrait l'octroi d'un troisième plan d'aide à la Grèce sans recourir à un vote du Parlement, qui aurait été purement consultatif.

Mark Rutte a expliqué pendant le débat parlementaire qu'une telle consultation était inutile, le gouvernement ayant le dernier mot en la matière.

"Le fait d'exprimer un soutien explicite au plan d'aide à la Grèce est redondant", a-t-il déclaré. "Nous ne sollicitons pas le soutien (du Parlement)."

Les députés ont ensuite été invités à se prononcer sur la motion de censure déposée par l'opposant d'extrême droite Geert Wilders, qui a été rejetée à une large majorité, seuls les élus de son parti ayant voté en sa faveur.

Le feu vert des Pays-Bas était le dernier obstacle au déblocage par le Mécanisme européen de stabilité (MES) d'une première tranche d'aide à la Grèce.

(Toby Sterling; Tangi Salaün pour le service français, édité par Patrick Vignal)