BOURSE-Les shorts, nouvelle tendance du luxe à cause de l'Asie

mercredi 19 août 2015 11h45
 

PARIS, 19 août (Reuters) - Le niveau des ventes à découvert a doublé en un an sur le secteur du luxe, la tendance s'étant accélérée ces dernières semaines sur fond d'interrogations croissantes à l'égard de la demande asiatique pour ce type de produits, montrent des données compilées par Markit et diffusées mercredi.

Les ventes à découvert, ou 'shorts', correspondent aux titres qu'un investisseur ne détient pas encore mais qu'il emprunte en anticipant la baisse de la valeur.

"L'impact des dernières fluctuations de devises et la poursuite du ralentissement dans les matières premières commencent à toucher le secteur du luxe", commente dans une note Markit.

"La stagnation de la demande en Asie a transformé l'exposition du secteur à cette région très convoitée en un facteur de risque", remarque la société de services d'informations financières.

Les Chinois sont les principaux clients sur le marché mondial du luxe.

Depuis la première dévaluation surprise du yuan la semaine dernière, le secteur du luxe compte parmi ceux ayant perdu le plus de terrain en Bourse en Europe, la baisse de la monnaie chinoise laissant craindre un ralentissement économique plus fort qu'estimé en Chine.

Graphique des évolutions sectorielles boursières en Europe:

bit.ly/1K5rmwY

  Suite...