La Bourse de Paris-Les valeurs du jour lundi (clôture)

lundi 17 août 2015 18h03
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 17 août (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la
Bourse de Paris, qui a fini en hausse une séance volatile,
soutenue d'un côté par Alstom, l'accalmie du yuan et la
validation par l'Eurogroupe du plan d'aide à la Grèce, et freiné
d'un autre côté par l'automobile et des valeurs en lien avec les
matières premières.
    L'indice CAC 40 a gagné 0,57% à 4.984,83 points:
    
    * ALSTOM (+7,2% à 27,76 euros) a bondi en tête de
l'indice SBF 120, le marché saluant une information de
 Reuters selon laquelle General Electric devrait obtenir
le feu vert des autorités européennes pour le rachat de la
branche énergie d'Alstom. 
    
    * Les VALEURS BANCAIRES de la zone euro ont
progressé de 0,53% après le feu vert des ministres des Finances
de la zone euro au nouveau plan d'aide à la Grèce. Par ailleurs,
le journal Barron's invite à investir sur les banques
européennes compte tenu de la faiblesse de leur valorisation et
après leurs résultats trimestriels.
    BNP PARIBAS a fini en hausse de 1,67% à 59,12 euros et
SOCIETE GENERALE de 1,28% à 47,30 euros. CRÉDIT
AGRICOLE a grimpé de 2,1% à 12,88 euros, également
porté par HSBC, qui a relevé sa recommandation sur la valeur de
"conserver" à "acheter".
    
    * LAFARGEHOLCIM (+1,71% à 61,17 euros) a annoncé
une lettre d'entente avec l'indien Birla Corporation en vue de
la cession d'un ensemble d'actifs en Inde pour une valeur
d'entreprise d'environ 750 millions de francs suisses (691,5
millions d'euros), dans le cadre de la fusion entre Lafarge et
Holcim. 
    
    * AIRBUS GROUP s'est octroyé 0,98% à 63,01 euros.
Airbus a annoncé la confirmation par la compagnie indienne
IndiGo d'une commande de 250 monocouloirs de la famille A320neo,
la plus importante de l'avionneur européen en termes de nombre
d'appareils, qui atteint 26,55 milliards de dollars (près de 24
milliards d'euros) au prix catalogue. 
    
    * En revanche, plusieurs valeurs liées aux MATIÈRES
PREMIÈRES ont encore pâti des interrogations liées à une
possible surproduction dans un contexte de ralentissement des
économies émergents, en particulier en Chine.
    TECHNIP (-1,47% à 48,45 euros) a accusé la plus
forte baisse du CAC 40, CGG a reculé de 0,71%
à 3,919 euros et MAUREL & PROM de 0,54% à 5,004 euros.
APERAM a cédé 1,03% à 33 euros. 
    
    * Les interrogations sur la santé de l'économie chinoise ont
encore pesé sur le secteur AUTOMOBILE européen (-0,5%,
plus forte baisse sectorielle en Europe) alors que la Chine est
le premier marché automobile mondial.
    RENAULT a lâché 1,32% à 82,15 euros et PSA
 0,82% à 16,93 euros.
    
    * INGENICO (-2,43% à 124,50 euros) a enregistré la
plus forte baisse du SBF 120 après le plus haut
historique inscrit vendredi, à 129,25 euros, alors que la valeur
va rejoindre à la fin du mois l'indice MSCI World.
 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer)