Wall Street ouvre en baisse de 1%, le yuan continue de peser

mercredi 12 août 2015 15h46
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 12 août (Reuters) - Wall Street a ouvert en nette baisse mercredi, affectée comme la veille par la dévaluation du yuan qui pénalise les valeurs exportatrices et alimente les craintes d'un ralentissement économique mondial.

L'indice Dow Jones perd encore 193,38 points ou 1,11% à 17.209,46 dans les premiers échanges, avec ses 30 composantes dans le rouge, au lendemain d'un recul de 1,21%. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,94% à 2.064,39 points et le Nasdaq Composite cède 1,06% à 4.983,32.

Le yuan est tombé à son plus bas de quatre ans, jusqu'à 6,4510 pour un dollar sur le marché spot, après la décision de la Banque populaire de Chine de fixer son cours de référence médian à 6,3306, sous le niveau auquel il avait été dévalué mardi.

Les prix des matières premières ont baissé dans la foulée, avec le cuivre à un plus bas de six ans et l'indice CRB de Thomson Reuters, qui agrège les cours de 19 matières premières, à son plus bas niveau depuis 2003.

Le revirement surprise de la Chine relance aussi le débat sur le moment que choisira la Réserve fédérale américaine pour commencer à relever ses taux directeurs. La probabilité d'une hausse des taux dès septembre est tombée à moins de 50% alors qu'elle était de près de 60% vendredi dernier après la statistique robuste de l'emploi en juillet.

La révision des anticipations sur les taux a fait reculer le rendement du T-Bond à son plus bas niveau en trois mois et fait décrocher également le dollar.

Les valeurs les plus exposées à la Chine mènent la baisse comme mardi, à commencer par les constructeurs automobiles et les grands groupes industriels. General Motors, qui a une part de marché de près de 15% en Chine, lâche 1,65% en début de séance, Ford et Fiat Chrysler chute de 4,77%.

Caterpillar et United Technologies, composantes du Dow Jones, perdent respectivement 0,70% et 0,94%.   Suite...