Cosco et China Shipping Group pourraient fusionner-source

mardi 11 août 2015 14h11
 

SHANGHAI, 11 août (Reuters) - Les transporteurs maritimes chinois Cosco et China Shipping Group négocient en vue d'une fusion qui donnerait naissance à un géant du secteur, a-t-on appris mardi auprès d'une personne informée des discussions.

"L'idée d'une fusion existe", a dit la source, qui a requis l'anonymat. "La question fait l'objet de discussions."

Un tel rapprochement entre ces deux entreprises publiques s'inscrirait dans la politique de concentration menée par les autorités chinoises afin de rendre plus compétitifs les groupes qu'elles contrôlent. Cette stratégie de concentration a déjà été mise en oeuvre dans les secteurs nucléaire et ferroviaire.

La cotation des unités présentes en Bourse de Cosco et China Shipping Group est suspendue depuis lundi en raison, selon leurs termes, "de la planification d'événements majeurs".

Une fusion entre Cosco et China Shipping Group créerait le numéro quatre mondial du transport maritime de conteneurs derrière le danois APM Maersk, l'italien MSC et le français CMA CGM, selon une évaluation faite en juin par Vivian Tao, analyste chez Citi.

Les trois leaders se partagent 40% du marché.

(Brenda Goh; Patrick Vignal pour le service français, édité par Bertrand Boucey)