BOURSE-Delta Lloyd chute sur un ratio de solvabilité jugé décevant

mardi 11 août 2015 11h03
 

AMSTERDAM, 11 août (Reuters) - Le titre Delta Lloyd plongeait de près de 14% mardi matin, subissant sa pire performance sur un jour depuis l'introduction en Bourse en 2009 de l'assureur néerlandais, après que ce dernier a fait état d'un ratio de solvabilité inférieur aux attentes.

Vers 09h00 GMT, l'action recule de 13,84%, à 14,22 euros, ce qui représente de loin la plus forte baisse de l'indice Stoxx 600, alors que l'indice regroupant les valeurs européennes liées à l'assurance perdait 0,78%.

Pour le premier semestre, Delta Lloys a précisé que son ratio de capital IGD -- la principale mesure de solvabilité des assureurs -- est ressorti à 179%, contre 183% à fin 2014, alors que les analystes financiers d'ING et d'ABN Amro avaient anticipé un ratio plus élevé.

En avril, la banque centrale des Pays-Bas avait dit qu'une période prolongée de taux d'intérêt faibles menaçait la solvabilité des compagnies d'assurance du pays, estimant alors qu'elles devraient réduire leurs coûts et leurs dividendes pour préserver leurs fonds propres.

"Les données négatives sur le capital relègue au second plan un trimestre solide d'un point de vue opérationnel", soulignent les analystes d'ABN Amro dans une note de recherche.

Le résultat d'exploitation brut de Delta Lloyd a été multiplié par près de deux au premier semestre, à 527 millions d'euros.

Hans van der Noordaa, directeur général de Delta Lloyd, a mis ces bonnes performances opérationnelles sur le compte des activités du groupe dans les segments vie et dommages.

Au sujet du recul de ratio IGD, il a évoqué "les taux d'intérêt et les évolutions des écarts de rendement", ajoutant que l'entreprise faisait évoluer son capital vers les nouvelles règles de solvabilité, qui entrent en vigueur le 1er janvier. (Toby Sterling, Benoit Van Overstraeten pour le service français)