Xiaomi s'associe à Foxconn pour produire des smartphones en Inde

lundi 10 août 2015 11h10
 

BOMBAY, 10 août (Reuters) - Le fabricant chinois de smartphones Xiaomi a annoncé lundi un accord de collaboration avec le taiwanais Foxconn pour assembler des téléphones en Inde.

Xiaomi, qui cherche à se développer à l'international, prendra ainsi pied sur le troisième marché mondial des smartphones tandis que Foxconn y fera son retour après y avoir assemblé des appareils Nokia jusqu'à l'année dernière.

Le Redmi2 Prime, premier téléphone de Xiaomi produit en Inde et pour le marché indien, sera assemblé par Foxconn dans l'Etat méridional d'Andhra Pradesh, a annoncé Hugo Barra, vice-président mondial du groupe chinois.

"Nous voulons produire en Inde et nous rapprocher de nos clients", a-t-il dit à la presse en se refusant à communiquer le montant de l'investissement.

Foxconn, premier sous-traitant mondial dans l'électronique grand public, avait annoncé séparément samedi qu'il investirait l'équivalent de cinq milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) dans la construction d'une nouvelle usine dans le Maharashtra, Etat de l'ouest de l'Inde, où devraient être créés 50.000 emplois. Il n'a pas précisé si le site assemblerait des téléphones portables.

Le géant taiwanais, qui compte aussi Apple et Amazon parmi ses clients, emploie jusqu'à 1,3 million d'ouvriers en période de pic de production, notamment à son complexe géant de Shenzhen en Chine, ce qui en fait l'un des principaux employeurs du monde. (Aman Shah, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)