France-Appel à projets pour des fermes d'éoliennes flottantes

mercredi 5 août 2015 21h07
 

PARIS, 5 août (Reuters) - La France a lancé mercredi un appel d'offres pour quatre projets de fermes pilotes d'éoliennes flottantes afin d'accélérer sa transition énergétique vers une part croissante d'énergies renouvelables.

Le pays, qui organise en décembre la Conférence de Paris sur le climat (COP21), financera la conception, l'équipement, l'exploitation et le démantèlement des fermes pilotes, précise dans un communiqué l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).

L'Ademe recueillera les propositions jusqu'au 4 avril 2016 pour quatre projets de fermes pilotes, dont trois en Méditerranée et un Bretagne, chacune étant constituée de trois à six éoliennes chacune.

L'éolien flottant contribuera à atteindre l'objectif français de 32% d'énergies renouvelables en 2030 et à conquérir des marchés à l'export, précise Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables (SER), cité dans le communiqué de l'Ademe.

EDF, Engie, l'espagnol Iberdrola et le portugais EDP Renovaveis figurent parmi les candidats possibles pour cet appel d'offres.

Alstom avait inauguré en décembre 2014 ses deux premières usines françaises de production d'éoliennes en mer.

Les éoliennes d'Alstom font partie des actifs dont General Electric prendra le contrôle une fois finalisé le rachat par l'américain de la branche énergie du français.

Le constructeur naval militaire DCNS, fabricant des porte-hélicoptères Mistral et filiale à 35% de l'équipementier Thales, a annoncé fin juillet viser un chiffre d'affaires de cinq milliards d'euros d'ici dix ans, dont 15% à 20% dans les énergies marines renouvelables. (Cyril Altmeyer et Geert de Clercq, édité par Patrick Vignal)