LEAD 1 -Paris et Moscou s'accordent sur l'annulation du contrat Mistral

mercredi 5 août 2015 20h38
 

(ajoute précisions, contexte, communiqué du Kremlin)

PARIS, 5 août (Reuters) - La France et la Russie ont annoncé mercredi être parvenues à un accord sur l'annulation du contrat de deux porte-hélicoptères de type Mistral.

Conclue en 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la vente à la Russie de ces deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) était estimée à 1,2 milliard d'euros, dont environ les deux tiers avaient déjà été payés par la Russie.

Mais François Hollande a suspendu l'an dernier la livraison des deux navires en raison des tensions suscitées entre l'Occident et la Russie par la crise ukrainienne.

Aux termes de l'accord de mercredi, Paris remboursera à Moscou l'intégralité des sommes avancées au titre du contrat et restituera les équipements russes installés sur les navires, précise l'Elysée dans un communiqué.

Le Kremlin a de son côté déclaré que les sommes avaient déjà été transférées.

La Russie réclamerait à la France 1,163 milliard d'euros d'indemnisation pour rupture de contrat, a déclaré en mai une source russe au fait des négociations.

L'accord fait suite à un entretien qui a eu lieu ce mercredi après-midi entre François Hollande et le président russe Vladimir Poutine.

"Ils se sont accordés sur le fait que, désormais, ce dossier était clos", ajoute l'Elysée.   Suite...