Wall Street en très légère baisse dans les premiers échanges

mardi 4 août 2015 15h44
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 4 août (Reuters) - Wall Street poursuivait son repli mardi dans les premiers échanges, après déjà enchaîné deux séances de baisse pendant que s'installe une forme d'attentisme des investisseurs avant la publication des chiffres de l'emploi du mois du juillet, donnée essentielle pour la politique monétaire de la Fed.

L'indice Dow Jones perd 13,27 points, soit 0,08%, à 17.584,93 à 13h40 GMT. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,07% à 2.096,51 et le Nasdaq Composite abandonne 0,21% à 5.104,88.

Les économistes interrogés par Reuters pensent que l'économie américaine a créé 223.000 emplois le mois dernier, ce qui serait un niveau inchangé par rapport à celui du mois de juin. Les chiffres sont attendus vendredi à 12h30 GMT.

A l'issue de sa dernière réunion de politique monétaire, la Fed avait dit vouloir observer une nouvelle amélioration du marché du travail avant d'envisager une première hausse des taux d'intérêt depuis 2006.

Certains économistes pensent que ce relèvement pourrait intervenir dès la prochaine réunion de la Fed, en septembre. D'autres voient la banque centrale américaine attendre jusqu'à décembre.

"(...) Si une hausse des taux paraît justifiée, cela serait bon pour le sentiment (des investisseurs) (...) car beaucoup de personnes se sont préparé à une telle éventualité", a déclaré Stefan Worrall, directeur du marché actions chez Credit suisse.

L'indice S&P du compartiment énergétique reprend 0,81% après avoir chuté de plus de 2% lundi, porté par le rebond du plus de 1% des cours du pétrole.

Du côté des valeurs individuelles, le titre Baxalta gagne 13,6%, plus forte hausse du S&P 500, après que le groupe pharmaceutique Shire a annoncé mardi proposer le rachat du laboratoire pour 30 milliards de dollars (27,3 milliards d'euros) avec l'objectif de créer un leader mondial des traitements de maladies rares.

Toujours dans le secteur pharmaceutique, l'action Regeneron s'envole de près de 6% à la suite de l'annonce par le groupe détenu à 22,56% par Sanofi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Du côté des baisses, le titre American International Group (AIG) cède plus de 2% malgré l'annonce de résultats supérieurs aux attentes par l'assureur. (Tanya Agrawal, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)