LEAD 3-La Grèce se dit optimiste sur un accord d'ici au 18 août

mardi 4 août 2015 18h34
 

(Actualisé avec communiqué de la Commission européenne §§5-7)

par Angeliki Koutantou et Lefteris Karagiannopoulos

ATHENES, 4 août (Reuters) - La Grèce espère conclure d'ici deux semaines avec ses créanciers un accord lui permettant de recevoir plusieurs milliards d'euros d'aides financières, ont déclaré mardi plusieurs responsables gouvernementaux, le ministre des Finances assurant que les discussions se déroulaient mieux que prévu.

Les deux parties doivent aboutir au plus tard le 20 août à un compromis sur un nouveau plan d'aide ou sur un nouveau prêt-relais, afin de permettre à Athènes de rembourser à la Banque centrale européenne (BCE) 3,5 milliards d'euros d'obligations arrivant à échéance ce jour-là.

Le plan d'aide en discussion sera le troisième accordé à la Grèce depuis 2010 pour lui éviter la faillite et une sortie forcée de la zone euro.

"Tout sera conclu cette semaine", a déclaré mardi, sans plus de précision, le ministre des Finances, Euclide Tsakalotos, après une nouvelle réunion avec des représentants du Fonds monétaire international (FMI), de la Commission européenne, de la BCE et du Mécanisme européen de stabilité (MES), le fonds de sauvetage de la zone euro.

La porte-parole du gouvernement, Olga Gerovassili, avait auparavant annoncé que la rédaction de l'accord sur le nouveau plan d'aide, qui devra être approuvé par le Parlement grec, débuterait dès mercredi.

Dans une déclaration adressée à Reuters, la Commission européenne a jugé encourageants les progrès réalisés par les négociateurs, jugeant possible un accord d'ici 20 août.

"Nous avançons dans la bonne direction et des travaux intenses se poursuivent", a déclaré Mina Andreeva, porte-parole de l'exécutif communautaire. "La collaboration constructive avec les autorités grecques devrait permettre aux négociations sur le nouveau programme triennal de progresser rapidement."   Suite...