VW n'a pas payé assez les minoritaires de MAN-Tribunal

vendredi 31 juillet 2015 14h21
 

BERLIN, 31 juillet (Reuters) - Les actionnaires minoritaires de MAN pourraient recevoir une rémunération plus élevée de Volkswagen après un jugement rendu vendredi selon lequel la société mère doit relever le prix offert pour le rachat du reste du capital du constructeur allemand de poids lourds et de moteurs.

VW avait obtenu il y a deux ans le soutien des actionnaires pour un accord avec MAN de transfert de bénéfice et de "domination" après avoir acquis un peu plus de 75% des droits de vote.

Conformément à la législation boursière, VW avait lancé une OPA à destination des actionnaires minoritaires au prix de 80,89 euros par action. Les investisseurs refusant d'apporter leurs titres à l'OPA bénéficieraient d'un dividende annuel d'environ trois euros par action, précisait l'accord.

Mais un tribunal régional à Munich a décidé que cette offre devait être portée à 90,29 euros, à la suite d'une réclamation de minoritaires qui demandaient une valorisation plus élevée.

Le tribunal n'a pas exigé de modifier le dividende proposé.

"Nous restons convaincus que les résultats de la valorisation sont raisonnables", a déclaré Volkswagen en réaction au jugement. "Nous déciderons de ce qu'il y a lieu de faire lorsque l'explication écrite du verdict sera disponible."

MAN s'est refusé à tout commentaire.

VW a décidé de prendre le contrôle total de MAN pour le regrouper avec Scania et sa propre division d'utilitaires afin de mieux concurrencer Daimler et Volvo, les deux leaders du secteur. (Andreas Cremet et Irene Preisinger, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)