A400M-Capacités abaissées, mais pas d'annulations de commandes

vendredi 31 juillet 2015 11h31
 

par Tim Hepher et Cyril Altmeyer

PARIS, 31 juillet (Reuters) - Airbus Group a assuré vendredi ne pas déplorer d'intention d'annulation de commandes pour l'A400M en dépit de l'annonce à ses clients d'une réduction des capacités de l'avion de transport militaire, qui accumule les déboires.

Certaines fonctionnalités de l'A400M - qui a entraîné une nouvelle charge de 290 millions d'euros dans les comptes d'Airbus Group au deuxième trimestre, pour un total dépassant désormais les cinq milliards - prennent plus de temps que prévu à être installées, a reconnu le PDG d'Airbus Group Tom Enders, lors de la présentation des résultats trimestriels.

Certains systèmes très sophistiqués destinés à protéger l'avion des missiles ou des radars hostiles sont plus difficiles à développer que prévu, posant des questions sur l'intérêt de l'A400M au moment où l'Europe est confrontée à une instabilité croissante à ses frontières, ont dit cette semaine à Reuters des sources du secteur de la défense.

Tom Enders a réaffirmé la confiance du groupe dans sa capacité à livrer entre 14 et 17 A400M d'ici la fin de l'année, après n'en avoir livré que quatre au cours d'un premier semestre marqué par le crash d'un appareil en raison d'un apparent dysfonctionnement informatique, qui a fait quatre morts le 9 mai en Espagne et interrompu les essais en vol pendant plusieurs semaines.

Airbus Group, qui a repris ses livraisons d'A400M en juin, précise préparer avec ses clients un nouveau calendrier de développement des capacités militaires et de livraisons.

Le groupe ajoute aussi discuter avec ces pays d'une révision de la formule d'indexation du prix par rapport aux coûts stipulée dans le contrat, qui s'avère fortement défavorable en raison de la faible inflation dans la zone euro.

JUSQU'À TROIS MOIS DE NOUVEAUX RETARDS POSSIBLES   Suite...