31 juillet 2015 / 09:26 / dans 2 ans

LEAD 1-Ipsen au plus haut en Bourse, la Somatuline ravit le marché

* CA +7,9% au S1, +12% en médecine de spécialité avec Somatuline

* Résultat opérationnel en hausse de 3,5% à 167,6 mlns

* Croissance du chiffre d‘affaires vue au-dessus de 9,5% en 2015

* Marge opérationnelle courante vue au moins à 22% du CA

* Le titre gagne 6%, en tête des hausses du SBF 120 (Actualisé avec réaction en Bourse, commentaire d‘analyste)

PARIS, 31 juillet (Reuters) - Le laboratoire Ipsen a signé vendredi matin un nouveau plus haut historique en Bourse à la faveur des solides performances de la Somatuline, son produit phare, qui ont porté les résultats semestriels et permis de relever les objectifs annuels.

Dopée par les ventes de Somatuline (endocrinologie), notamment en Amérique du Nord, l‘activité du groupe en médecine de spécialité a enregistré une hausse de 12% de son chiffre d‘affaires au premier semestre.

Le chiffre d‘affaires total du groupe ressort en progression de 7,9%, à 713,9 millions d‘euros, et le résultat opérationnel à 167,6 millions (+3,5%). Selon le consensus Thomson Reuters, les analystes attendaient un chiffre d‘affaires de 716 millions et un bénéfice opérationnel de 165 millions.

Pour l‘exercice, Ipsen anticipe désormais une croissance de son chiffre d‘affaires supérieure à 9,5% et s‘attend à une marge opérationnelle courante supérieure ou égale à 22% du chiffre d‘affaires du groupe.

D‘une année sur l‘autre, les ventes de médecine de spécialité devraient être supérieures ou égales à 14%.

Le groupe a confirmé que la baisse d‘une année sur l‘autre de ses ventes de médecine générale (en recul de 3,7% au premier semestre) devrait être comprise entre -3,0% et 0,0%.

A 11h25, l‘action Ipsen gagne 5,90% à 60,29 euros, en tête des hausses de l‘indice SBF 120, après avoir atteint un plus haut historique à 60,83 euros.

Depuis début janvier, le titre affiche une progression de 40% qui s‘ajoute aux 25% engrangés en 2014.

L‘analyste Eric Le Berrigaud, à l‘achat sur le titre chez Bryan Garnier, relève ses attentes pour 2015 en soulignant notamment que les ventes de Somatuline ont fait un bond de 33% sur le seul deuxième trimestre.

“Il semble que le produit s‘étende sur le marché américain au traitement du cancer neuroendocrinien non symptomatique, ce qui est une bonne nouvelle”, commente-t-il dans une note, en ajoutant que les ventes des autres produits du groupe sont aussi “étonnamment élevées” au deuxième trimestre.

Au 30 juin 2015, Ipsen a constaté une perte de valeur de 57 millions d‘euros correspondant à la dépréciation totale des actifs incorporels du programme tasquinimod à la suite de la décision de mettre un terme à l‘ensemble des études cliniques avec le produit, comme annoncé le 16 avril.

De ce fait, le résultat consolidé du groupe ressort en recul de 13,4% au premier semestre.

* Le communiqué :

bit.ly/1MxVJN8 (Noëlle Mennella et Dominique Rodriguez, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below