Macron mobilise les sociétés d'autocars après le vote de sa loi

jeudi 30 juillet 2015 19h38
 

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Les principaux opérateurs d'autocars prévoient l'ouverture de près de 200 lignes en France d'ici la fin 2016, ce qui devrait générer la création de 2.000 à 3.000 emplois, a déclaré jeudi Emmanuel Macron.

Le ministre de l'Economie a réuni les principaux acteurs du secteur pour s'assurer de leur mobilisation dans le cadre de l'ouverture du marché du transport routier de voyageurs prévu par la loi sur la croissance et l'activité récemment votée par le Parlement.

Ils ont fait part de projets d'ouverture d'une cinquantaine de lignes d'ici la fin de l'année "notamment sur des liaisons qui ne bénéficient pas de services ferroviaires directs" ainsi que des services de nuit, notamment depuis Marseille et Paris, indique le ministère dans un communiqué.

"De nombreuses villes de taille moyenne (Bayonne, Besançon, Montpellier, Limoges, Orléans, Brive, Poitiers) et des aéroports seront également desservis par des arrêts intermédiaires", a-t-il ajouté.

"L'ouverture de près de 200 lignes est ainsi envisagée par les principaux acteurs d'ici fin 2016. Ces projets correspondent à la création de 2.000 à 3.000 emplois directs au cours des 18 prochains mois à laquelle s'ajoutera l'activité induite sur le tourisme et le commerce local."

France Stratégie, un organisme de réflexion dépendant du gouvernement, a estimé le potentiel de l'ouverture du marché du transport routier de voyageurs à 22.000 emplois à l'horizon 2025.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)