30 juillet 2015 / 17:18 / il y a 2 ans

LEAD 1-Natixis-Profits en hausse au T2 portés par tous les métiers

* Bénéfice net récurrent du T2 +5% à 384 mlns, PNB +7%

* Bénéfice net récurrent de BPCE en hausse de près de 2,5% (Actualisé avec BPCE, cours de Bourse)

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Natixis a publié jeudi des résultats en nette hausse au deuxième trimestre, tirés par la croissance des revenus et de la rentabilité de toutes ses divisions.

La filiale du groupe BPCE (Banque populaire - Caisse d‘épargne) a vu son résultat net part du groupe publié progresser de 30% à 450 millions d‘euros tandis que le produit net bancaire ressort en progression de 7% à 2.175 millions d‘euros.

Le résultat net récurrent ressort en hausse de 5% à 384 milions d‘euros.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 376 millions d‘euros.

“Les revenus et la rentabilité de nos métiers coeurs sont en progression et la part de notre activité à l‘international s‘intensifie”, déclare le directeur général Laurent Mignon dans un communiqué.

Au deuxième trimestre, le coût du risque a baissé de 22% à 64 millions d‘euros. Les charges ont progressé de 8% à 1.431 millions d‘euros.

Au 30 juin, le ratio common equity Tier 1 après ajustement s‘améliore de 40 points de base à 11,0%, le ratio de levier augmente de 30 points de base à 3,9%.

L‘action Natixis a clôturé en baisse de 4,20% à 6,526 euros, avant la publication de ces chiffres.

BPCE, qui communiquait également ses résultats trimestriels après la fermeture de la Bourse de Paris, a vu son bénéfice net progresser de 24,9% à 1.053 millions d‘euros, sous l‘effet notamment d‘une amélioration de l‘exploitation et d‘une baisse du coût du risque et notamment du désengagement de Nexity .

“La déconsolidation de Nexity a un impact positif sur le trimestre de 109 millions d‘euros”, a précisé le président du directoire François Pérol lors d‘une téléconférence.

Le résultat net récurrent ressort quant à lui à 841 millions d‘euros (+2,3%).

Le produit net bancaire a progressé de 3,5% à 5.939 millions tandis que les frais de gestion ont augmenté de 2,1% à 3.929 millions.

Le coût du risque a reculé de 10,5% à 436 millions d‘euros.

Au 30 juin, le ratio common equity Tier 1 après ajustement s‘améliore de 20 points de base à 12,4%, le ratio de levier augmente de 20 points de base à 4,8%.

Le groupe mutualiste ne fait aucune référence dans son communiqué de résultat à la situation judiciaire du président de son directoire.

Le Parquet national financier a requis le 2 juillet la condamnation de François Pérol à deux ans de prison avec sursis et 30.000 euros d‘amende pour prise illégale d‘intérêts.

Il a également demandé que soit prononcée à son encontre une interdiction définitive d‘exercer toute fonction publique. Le tribunal rendra son jugement le 24 septembre.

L‘ancien secrétaire général adjoint de l‘Elysée auprès de Nicolas Sarkozy est soupçonné d‘avoir pris en 2009 la tête de BPCE, après avoir été associé “de manière étroite” aux négociations sur la fusion des Banques populaires et des Caisses d‘épargne.

Depuis le début de son procès, François Pérol conteste toute prise illégale d‘intérêts, assurant n‘avoir eu aucune “autorité décisionnelle” à l‘Elysée et n‘avoir eu aucun doute déontologique au moment de sa nomination.

François Pérol a été reconduit à la présidence du conseil d‘administration de Natixis le 20 mai dernier.

Le communiqué de Natixis :

bit.ly/1DcsDB5

Le communiqué de BPCE :

bit.ly/1eDnK80 (Marc Joanny, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below