Renault-L'Etat cédera 5% du capital acquis au printemps-Macron

jeudi 30 juillet 2015 13h08
 

PARIS, 30 juillet (Reuters) - L'Etat a déjà réalisé la moitié de son programme de cinq milliards d'euros de privatisations prévu cette année et va céder les 5% du capital de Renault acquis au printemps pour obtenir le vote de droits de vote doubles chez le constructeur automobile, a déclaré Emmanuel Macron.

Dans une interview publiée jeudi par Le Monde, il indique en outre vouloir boucler en 2016 la vente des parts de l'Etat dans les aéroports de Lyon et de Nice.

"Nous avons déjà réalisé près de la moitié de notre objectif", dit-il du programme de cessions de 2015.

"Pour la suite, nous céderons les 5% de Renault acquis au printemps pour garantir l'adoption des droits de vote doubles", ajoute-t-il.

"Nous lancerons également rapidement le chantier de privatisation des sociétés de gestion aéroportuaires. J'ai d'ailleurs rencontré l'ensemble des élus et actionnaires de Lyon et de Nice ces derniers jours. L'opération se terminera en 2016", dit encore Emmanuel Macron.

L'Etat français a porté en avril à près de 20% sa participation dans Renault, dont il détenait auparavant 15%, pour s'assurer du rejet lors de l'assemblée générale annuelle du groupe d'une résolution s'opposant à l'attribution de droits de vote doubles pour les actionnaires présents depuis deux ans au capital.

Il avait indiqué alors qu'il n'avait pas vocation à conserver ces actions supplémentaires. (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)