LEAD 1-Sanofi commence à récolter les fruits de sa R&D au T2

jeudi 30 juillet 2015 10h42
 

* Contribution significative de Genzyme dans les maladies rares

* La branche diabète continue de perdre du terrain, nouvelles molécules progressivement sur le marché

* BPA 2015 toujours attendu stable voire en légère hausse (Actualisé avec précisions, conférence téléphonique, commentaire d'analyste))

par Noëlle Mennella

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Sanofi a souligné jeudi les avancées de son portefeuille de nouveaux médicaments, en particulier dans le traitement du cholestérol, en publiant des résultats en progression au deuxième trimestre en dépit du repli de la branche diabète, la plus importante du laboratoire français.

Genzyme, la filiale américaine spécialisée dans les maladies rares, a apporté une contribution significative, avec une hausse de 26% de son activité, portée par les performances d'Aubagio dans le traitement de la sclérose en plaques dont le chiffre d'affaires a bondi de 80,4% à 204 millions d'euros.

Au total, les produits s'attaquant à la sclérose en plaques, qui comptent également le Lemtrada, ont vu leur chiffre d'affaires s'apprécier de 118,4% au deuxième trimestre.

En revanche, la branche diabète continue de perdre du terrain, victime du recul du Lantus, le produit phare de Sanofi, dont le brevet expire cette année. Ses ventes ont chuté de 15,4% aux Etats-Unis, victime d'une guerre des prix, alors que son successeur, le Toujeo, se met progressivement en place.

Cette insuline basale de nouvelle génération a été lancée fin mars aux Etats-Unis et plus récemment en Allemagne, aux Pays-Bas et dans certains pays nordiques. Au second trimestre, les ventes globales du produit on pesé pour 13 millions d'euros, contre sept millions au premier trimestre.   Suite...