LEAD 1-Microsoft espère convaincre sur le mobile avec Windows 10

mercredi 29 juillet 2015 15h35
 

(Actualisé avec précisions, commentaire d'analyste)

PARIS, 29 juillet (Reuters) - Microsoft a inauguré mercredi Windows 10, la nouvelle version de son système d'exploitation, et avec cette nouvelle déclinaison de son produit phare, la firme de Redmond espère faire oublier la version précédente, Windows 8, lancée il y a près de trois ans et qui avait suscité de nombreuses critiques.

Windows 10 est disponible gratuitement pendant un an dans 190 pays sous la forme d'une mise à jour pour les utilisateurs de Windows 7, Windows 8.1 et Windows Phone 8.1.

Le système a été conçu pour fonctionner à la fois sur les ordinateurs, les tablettes et les smartphones, illustrant la volonté du directeur général de Microsoft Satya Nadella d'entamer la suprématie d'Apple et de Google sur les appareils mobiles.

La nouvelle stratégie tarifaire de la "gratuité" adoptée par Microsoft pour ce lancement représente une prise de risque calculée. Le géant du logiciel espère que Windows 10 sera installé sur un nombre maximal d'appareils et compte ensuite compenser un éventuel manque à gagner par le biais de la commercialisation de services "cloud", par exemple pour les programmes de sa suite Office.

Microsoft avait déclaré en avril viser un total d'un milliard d'appareils fonctionnant avec le système d'exploitation Windows 10 dans un délai de deux à trois ans.

L'impact financier de cette approche devrait être limité dans l'immédiat, les mises à jour ne représentant qu'environ 500 millions de dollars (452 millions d'euros) des quelque 20 milliards de dollars de chiffre d'affaires générés par Windows, selon des analystes.

Le géant américain tire la majorité de ses revenus Windows des licences vendues aux entreprises et aux fabricants d'ordinateurs qui les installent sur leurs produits.

Dans une note publiée lundi, Daniel Ives, analyste chez FBR Capital, souligne que Microsoft est confronté à de nombreux obstacles dans son activité PC, qui génère la majorité de ses recettes. Selon lui, il est donc "essentiel que la stratégie 'cloud' adoptée pour Windows 10 ouvre de nouveaux grands axes de croissance".

Cette nouvelle version du système d'exploitation, qui voit le retour du menu "démarrer" dont la disparition avait perturbé de nombreux habitués, est équipée du nouveau navigateur de Microsoft, Edge. (Lehar Maan; Patrice Mancino et Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)