Barclays accélère ses réductions de coûts et cessions d'actifs

mercredi 29 juillet 2015 08h58
 

LONDRES, 29 juillet (Reuters) - Barclays a annoncé mercredi vouloir intensifier son programme de cession d'actifs et de réduction des coûts, trois semaines après avoir limogé son directeur général Antony Jenkins.

Le président John McFarlane, qui assurera la direction générale de la banque britannique jusqu'à la désignation du successeur de Jenkins, a affiché sa volonté de réduire le ratio coût/bénéfices pour le ramener autour de 55% et de céder pour 20 milliards de livres (28 milliards d'euros) d'actifs non stratégiques d'ici à 2017.

Barclays, qui a inscrit une provision de 850 millions de livres dans ses comptes du deuxième trimestre en raison d'un litige sur des ventes forcées d'assurance-crédit, a fait état pour ce même trimestre d'un bénéfice ajusté avant impôt de 1,85 milliard de livres, en hausse de 12% sur un an et supérieur au consensus de 1,75 milliard de livres.

La banque a annoncé le 8 juillet dernier le limogeage d'Antony Jenkins, en poste depuis trois ans, et dit que l'arrivée de sang neuf à sa tête permettrait d'accélérer le changement et d'améliorer le rendement pour les actionnaires.

(Steve Slater; Patrick Vignal pour le service français)