BOURSE-Kering bondit après la performance de Gucci au T2

mardi 28 juillet 2015 10h03
 

PARIS, 28 juillet (Reuters) - L'action Kering est en passe d'enregistrer mardi sa meilleure performance boursière depuis plus de deux ans après l'annonce la veille par le groupe français d'un redressement inattendu de Gucci, sa marque phare, au deuxième trimestre.

A 09h44, le titre gagne 6,82% à 174,55 euros dans des volumes représentant déjà 77% de ceux enregistrés en moyenne sur une séance complète au cours des trois derniers mois sur Euronext. S'il en restait là à la clôture, il signerait sa meilleure performance quotidienne depuis le 15 février 2013.

La valeur figure en tête des hausses du CAC 40, en progression de 0,26% dans des volumes équivalents à 9% de leur moyenne journalière habituelle, et entraîne dans son sillage LVMH (+2,11%), qui publiera ses résultats semestriels ce mardi après la clôture.

Kering a vu ses résultats semestriels reculer sous l'effet des contre-performances de Puma.

Mais les investisseurs saluent la performance de Gucci, qui a vu ses ventes progresser contre toute attente au deuxième trimestre, avec une croissance organique de 4,6%, contre un recul de 2,5% attendu par les analystes.

"La croissance organique des ventes de la marque Gucci a été très impressionnante (...) cela intervient après six trimestres consécutifs de croissance organique du chiffre d'affaires stable ou en baisse", souligne dans une note JPMorgan.

L'intermédiaire relève également que les ventes beaucoup plus fortes en Europe et au Japon ont soutenu les autres marques de luxe du groupe Kering.

Bottega Veneta, deuxième pilier des marques de luxe du groupe, a ainsi accéléré la cadence (+9,3%) malgré une forte présence à Hong Kong et Macao, où elle réalise près de 20% de ses ventes tandis que Saint Laurent, porté par des ouvertures de magasins, a poursuivi sa brillante trajectoire (+27%).

"Le redressement du groupe avance rapidement, alors que le premier semestre ne fait pas peser de nouveaux risques sur les attentes", constate dans une note Société générale.

Le courtier s'attend à ce que Gucci accélère de manière durable à partir du quatrième trimestre et commence alors à entamer un cercle vertueux qui permettra de ramener la croissance des ventes du groupe au niveau de la moyenne du secteur. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)