La Bourse de Paris-Les valeurs du jour lundi (clôture)

lundi 27 juillet 2015 18h10
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 27 juillet (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la
Bourse de Paris, qui a fini en forte baisse dans le sillage des
marchés chinois, où les actions ont lourdement chuté en raison
d'inquiétudes concernant la croissance en Chine et ont ravivé le
spectre d'un krach boursier qui a récemment poussé le
gouvernement à des interventions massives. 
    L'indice CAC 40, dont toutes les composantes ont
fini en baisse, a perdu 2,57% à 4.927,60 points:
        
    * De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont été pénalisées par
l'inquiétude croissante autour de la deuxième économie mondiale.
    LAFARGEHOLCIM a baissé de 4,14% à 64,58 euros,
ACCOR de 3,74% à 45,205 euros et CAPGEMINI 
de 3,61% à 86,90 euros.
    
    * VALEO a particulièrement illustré les craintes
des investisseurs sur la Chine en lâchant 5,41% à 119,70 euros,
plus forte baisse du CAC 40, malgré le relèvement de son
objectif annuel de marge. 
    
    * Le secteur de L'AÉRONAUTIQUE a été pénalisé par la
remontée de l'euro repassé de 1,08 à plus de 1,11 dollar
en une semaine, la monnaie unique profitant ce lundi du rebond
en juillet de l'indice Ifo mesurant le climat des affaires en
Allemagne. 
    AIRBUS GROUP a cédé 4,38% à 60,30 euros, ZODIAC
AEROSPACE 4,37% à 26,25 euros et SAFRAN 4,25%
à 59,94 euros.
    
    * Dans un contexte de nervosité autour des taux d'intérêt,
les BANCAIRES ont également pesé sur le marché. SOCIETE GENERALE
 s'est replié de 3,05% à 43,885 euros, BNP PARIBAS
 de 2,62% à 55,71 euros et CREDIT AGRICOLE de
1,64% à 14,075 euros.
    
    * En revanche, SAFT (+4,09% à 36,86 euros) a fini
en tête des très rares hausses du SBF 120. HSBC a
relevé son conseil de "conserver" à "acheter" sur le titre en
jugeant "intactes" les perspectives du groupe à long terme avec
une demande croissante de batteries lithium-ion. 
    
    * SOLOCAL (+1,95% à 0,418 euro) a rebondi sur un
support technique à 0,41 euro testé depuis la fin de la semaine
dernière. La valeur a pâti jeudi et vendredi de la confirmation
par le Conseil d'Etat de l'annulation du plan de sauvegarde de
l'emploi (PSE) mis en oeuvre en 2014 par PagesJaunes, filiale du
spécialiste de la communication locale digitale. 
    
    * NEXITY a grimpé de 1,38% à 41,89 euros dans des
volumes ayant représenté 2,3 fois leur moyenne quotidienne des
trois derniers mois sur Euronext. Le promoteur a bénéficié de
plusieurs notes d'analystes saluant des résultats semestriels
meilleurs que prévu et le relèvement des objectifs 2015 du
groupe. et 
    
    * NEXRADIOTV (+15,09% à 36,60 euros) a inscrit un
plus haut historique en séance à 36,90 euros après que Patrick
Drahi, qui multiplie les acquisitions dans les médias, a annoncé
un "partenariat stratégique" avec Alain Weill, PDG et principal
actionnaire de NextRadioTV, qui lui permet de prendre à terme le
contrôle du groupe propriétaire de BFM TV, BFM Business et RMC.
A Amsterdam, ALTICE, holding de contrôle de Patrick
Drahi, a perdu 2,89%. 
     


 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par
Dominique Rodriguez)