LEAD 1-Sans réforme, la zone euro est menacée de crises répétées-Coeuré

lundi 27 juillet 2015 13h01
 

* Pour la BCE il faut remplacer la décision intergouvernementale

* Coeuré souhaite un processus de décision "partagé"

* Sans réforme, la zone euro se condamne à une croissance molle (Avec déclarations complémentaires)

PARIS, 27 juillet (Reuters) - Sans réforme en profondeur de son fonctionnement, la zone euro reste menacée de crises répétées et le risque d'une sortie de l'union monétaire sera difficile à conjurer, juge Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE).

Dans une interview publiée lundi par Le Monde, il estime que la gestion de la crise grecque a montré les limites du mode de gestion qui est jusqu'ici celui de la zone euro.

Le 12 juillet, les 19 chefs d'Etat et de gouvernement de l'union monétaire "se sont enfermés pendant 17 heures pour débattre du détail des mesures attendues d'un pays pesant moins de 2% du produit intérieur brut de la région", rappelle-t-il.

Pour la première fois, la question du maintien d'un Etat dans la zone euro a été posée clairement de façon politique.

Or, "le mécanisme de prise de décision au sein de l'union monétaire fonctionne mal", déplore Benoît Coeuré. "Il repose sur un principe intergouvernemental qui n'est plus adapté."

Une faille du système est que chacun des 19 dirigeants prend avant tout en compte son opinion publique. Cela rend probable que les compromis trouvés ne soient pas les plus pertinents.   Suite...