Allergan envisage de se scinder en deux - source

samedi 25 juillet 2015 08h36
 

par Greg Roumeliotis

25 juillet (Reuters) - Allergan, le fabricant du Botox, envisage de se scinder en deux, quelques mois seulement après l'annonce de sa fusion avec le groupe pharmaceutique américain Actavis, a dit à Reuters une source proche du dossier.

Allergan envisage de conserver ses médicaments sous marque et de céder une partie voire le totalité de ses génériques, a précisé la source qui a requis l'anonymat.

Les grands groupes pharmaceutiques cherchent à se réorganiser en se consacrant à un nombre limité de produits phare tandis que les laboratoires de spécialités et les génériqueurs de plus petite taille cherchent à se développer.

Abbott Laboratories a cédé l'année dernière ses traitements de spécialité et ses génériques dans les pays développés à Mylan et l'allemand Bayer a acquis la division grand public de l'américain Merck pour 14,2 milliards de dollars.

GlaxoSmithKline a aussi procédé à un échange d'actifs, d'une valeur de quelque 20 milliards de dollars, avec Novartis qui a par ailleurs cédé sa division de santé animale à Eli Lilly pour 5,4 milliards de dollars.

Le titre Allergan était en hausse de 4,7% à Wall Street dans les échanges d'après Bourse vendredi à 308,21 dollars.

Les médicaments sous marque d'Allergan regroupent notamment le Botox et le traitement de la maladie d'Alzheimer Namenda tandis que ses activités génériques représentent près d'un tiers de ses facturations.

S'appuyant sur des sources proches du dossier, Bloomberg avait initialement rapporté ce projet de scission en disant que les discussions étaient encore en cours et qu'il n'était pas certain qu'il aboutisse.   Suite...