La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,67% après le PMI chinois

vendredi 24 juillet 2015 08h05
 

TOKYO, 24 juillet (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,67% vendredi, pénalisée par la publication d'un indicateur montrant que l'activité manufacturière en Chine a subi sa plus forte contraction en 15 mois en juillet.

L'indice Nikkei a perdu 139,42 points à 20.544,53 et le Topix, plus large, a cédé 9,02 points (-0,54%) à 1.655,86.

L'enquête menée auprès des directeurs d'achats chinois a fait ressortir l'indice Caixin/Markit à 48,2 en juillet dans sa version "flash", son niveau le plus bas depuis avril 2014, alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient à 49,7 après 49,4 en juin dans sa version définitive, quand il s'appelait encore HSBC/Markit.

Cet indicateur préoccupant pour l'état de la deuxième économie mondiale a éclipsé l'annonce d'une accélération de la croissance du secteur manufacturier japonais, à son rythme le plus soutenu depuis cinq mois.

L'indice PMI Markit/Nikkei est ressorti à 51,4 en juillet dans sa version "flash", contre 50,1 en juin, malgré un recul des nouvelles commandes à l'exportation.

"Le PMI du Japon a été bon mais les marchés réagissent davantage à celui de la Chine", a constaté Ayako Sera, économiste de la Sumitomo Mitsui Trust Bank à Tokyo.

"Tout le monde s'inquiète de l'état de l'économie chinoise et cette réaction montre que le marché est très sensible à une information comme celle-là."

Les principales valeurs exportatrices ont terminé en ordre dispersé, Nissan Motor gagnant 0,94%, Toyota Motor restant inchangé et Panasonic reculant de 0,45%.

(Marc Joanny, édité par Wilfrid Exbrayat)