Varin met en garde contre un échec du sauvetage d'Areva-presse

mercredi 22 juillet 2015 22h18
 

PARIS, 22 juillet (Reuters) - Le président du conseil d'administration d'Areva a écrit une lettre à François Hollande dans laquelle il met en garde contre un échec du plan de sauvetage de son groupe à dix jours de l'accord de rachat par EDF des activités d'Areva dans les réacteurs nucléaires, rapporte Le Figaro dans son édition de jeudi.

Dans cette lettre adressée au chef de l'Etat en début de semaine, Philippe Varin "prévient que le conseil d'administration d'Areva, garant de son intérêt social, ne pourra valider en fin de semaine prochaine qu'un plan global, à même d'assurer la viabilité du groupe nucléaire, en quasi-faillite", écrit le quotidien.

Selon un bon connaisseur du dossier, cité par Le Figaro, "tous les éléments doivent être réunis et former une vraie solution. Le conseil ne pourra pas raisonner en séquences".

Un porte-parole d'Areva n'était pas disponible dans l'immédiat.

L'Etat français a validé le 3 juin le projet de reprise par EDF des activités d'Areva dans les réacteurs nucléaires (Areva NP) et donné un mois aux deux groupes pour finaliser "les principes" du projet.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a annoncé mardi que l'accord EDF-Areva serait dévoilé le 31 juillet prochain, tout en précisant que les annonces sur la recapitalisation d'Areva par l'Etat interviendrait plus tard.

Selon Le Figaro, le processus de recrutement du futur patron de cette société a été lancé sous l'égide d'Areva et en liaison avec EDF. (Marine Pennetier, édité par Cyril Altmeyer)