LEAD 1-Le Parlement grec se prononce sur un nouveau train de réformes

mercredi 22 juillet 2015 18h18
 

(Actualisé, Plate-forme de gauche, porte-parole du gouvernement)

par Costas Pitas et Angeliki Koutantou

ATHENES, 22 juillet (Reuters) - Le ministre grec des Finances a exhorté mercredi les députés de la Vouli à adopter un deuxième train de réformes réclamé par les créanciers d'Athènes en échange de l'ouverture de négociations sur un nouveau plan d'aide.

"Il est extrêmement important de boucler cette procédure des actions préalables afin que nous puissions entamer les négociations vendredi", a souligné Euclide Tsakalotos à la tribune du parlement.

Mais les députés frondeurs de la Plate-forme de gauche, l'aile la plus radicale de Syriza, ont affirmé qu'ils étaient comme la semaine dernière tout à fait opposés aux textes présentés.

"Un débat parlementaire et un vote à la va-vite pour un texte qui dépasse les 900 pages, ça a vraiment le goût des pratiques les plus antidémocratiques", ont-ils déclaré dans un communiqué publié sur leur site internet Iskra.gr.

Le vote, qui aura lieu dans la journée à l'issue d'un débat, intervient une semaine après l'adoption par les députés d'un premier ensemble d'"actions préalables" exigées par les "institutions" créancières (Commission européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international) aux termes d'un accord conclu à Bruxelles le 13 juillet.

Ce deuxième train de réformes transpose dans la loi grecque des dispositions européennes sur le sauvetage des banques afin de préserver le contribuable du risque d'avoir à renflouer les établissements de crédit en difficulté, et réforme le système judiciaire pour en accélérer le cours et en réduire le coût.

  Suite...